Jeune Chambre de commerce de Québec

Conciliation travail-famille

Marmots, boulot, dodo… Conjoint, parent, aidant…

Aujourd’hui, la réalité des familles québécoises a beaucoup évolué.  Le tissu social est constitué de familles monoparentales et biparentales.  Les salariés ne se définissent plus strictement par le travail, se sont des conjoints, des parents, des proches aidants ou encore des individus en quête d’équilibre entre leurs obligations professionnelles et familiales.

Le travail a lui aussi beaucoup changé : exigences élevées, tâches multiples, charge de travail croissante, échéances contraignantes, horaire atypique et rythme de travail effréné.  Pour affronter les responsabilités et obligations qui incombent aux familles d’aujourd’hui, les salariés ont davantage besoin de temps de qualité. 

Selon une étude de Statistiques Canada (2007), « le temps consacré au travail rémunéré, au cours d'une journée type, a considérablement augmenté. »    Cette augmentation, jumelée au nombre grandissant de ménage où les deux conjoints travaillent et à une hausse de familles monoparentales, nous mènent vers un déséquilibre croissant entre les obligations personnelles/familiales et le travail.  Plus il y a de temps passé au travail, moins il reste de temps pour la famille : soins aux enfants, éducation et devoirs, travaux domestiques, rendez-vous de santé, temps pour le couple ou encore pour s’occuper de parents malades.

Dès lors, la conciliation travail-famille n’est plus perçue comme une option, mais plutôt comme un impératif et une stratégie pour propulser l’organisation. Alors comment les entreprises doivent elles s’y prendre pour implanter un programme de conciliation travail-famille et quelles en sont les avantages ?

1. Diagnostic
Avant de démarrer, il faut qu’il y ait une volonté claire et forte qui vienne du sommet de l’organisation pour que la démarche puisse mener au succès désiré.  Ensuite, dressez un éventail des pratiques de gestion et de ressources humaines actuellement présentes dans l’entreprise. Vous devez également recueillir en consultant les employés, le maximum d’information sur leurs responsabilités professionnelles et familiales ainsi que leurs attentes à court, moyen et long terme envers l’organisation.  Soyez à l’écoute !  Cette étape permet également de sensibiliser les employés.

Faites-vous accompagner par une firme-conseil spécialisée afin d’augmenter vos chances de succès et l’assurance d’atteindre vos objectifs.

2. Implantation
Élaborez ensuite un plan d’action et des mesures personnalisées à la réalité de l’organisation et des travailleurs.  Une communication fréquente, ouverte et transparente sera gage de réussite à cette étape.  La cohérence entre le discours et les actions sera prioritaire.  Cette étape est le moment de mobiliser les employés autour de la démarche en vue d’accroître leur adhésion, qui est une condition au succès de la démarche.

Certains facteurs organisationnels influenceront l’efficacité de votre démarche et des mesures mises en place : une culture au sein de l’organisation qui appuie l’équilibre travail-famille ainsi que la perception de soutien à la fois de la direction, des superviseurs et des collègues.

Une fois implanté, communiquez votre projet et votre réussite dans votre milieu et à vos collaborateurs par le biais de concours, médias sociaux, affichage de poste, etc.

3. Suivi
Aucun programme ne vit de lui-même.  Le programme doit demeurer dynamique : permettez une manière d’ajustement et de rétroaction.  Vérifiez les effets à moyen et long terme, vérifiez l’adéquation entre les besoins et les mesures proposées.  Mettez en place certains indicateurs pour mesurer le rendement de votre capital investi des pratiques de conciliation travail-famille : la satisfaction des employés, le taux d’absentéisme, le taux de roulement, etc.

Enfin, nommez une personne responsable du projet et mettez sur pied un comité « conciliation travail-famille » pour assurer le suivi requis et réaligner au besoin.

Exemples de pratiques

Aménagement du temps de travail  Congés et avantages sociaux  Services aux employés *
Accumulation d’heures pour usage futur/Heures annualisées Congés payés pour assumer certaines responsabilités parentales/familiales  Programme d’aide aux employés (PAE)
Semaine de travail comprimée  Paiement de frais relatifs aux études  Journée de la famille
Télétravail/travail à domicile  Paiement de frais relatifs à des activités ou à des centres sportifs Services alimentaires
Réduction volontaire du travail  Banque de congés mobiles  Services à domicile
Horaire flexible  Soutien domestique  Transport

* L’organisme à but non lucratif Commodus (http://www.commodus.ca) propose aux employeurs une gamme de services clés en main destinés aux salariés.

Avantages

Pour les employés   Pour les entreprises
Amélioration de la qualité de vie   Projection d’une meilleure image auprès des clients et chercheurs d’emploi
Amélioration de la satisfaction au travail   Diminution des coûts liés à l’absentéisme  
Gain d'énergie, de créativité et une plus grande capacité à faire face au stress  Diminution du temps consacré aux tâches personnelles durant les heures de travail
Meilleure équilibre travail-famille et travail-vie personnelle   Amélioration du rendement et de la productivité et du climat de travail
Plus grande flexibilité   Attirer et retenir les meilleurs candidats/employés 


Défis et enjeux
Puisque la qualité de vie et la satisfaction au travail revêt une importance de plus en plus haute pour les travailleurs et un critère de sélection dans leur décision de rejoindre ou non et de quitter ou non une organisation, les entreprises ont intérêt à se préoccuper de la conciliation travail-famille.  Puisque la main-d’œuvre qualifiée s’annonce de plus en plus rare dans le contexte du vieillissement de la population, les entreprises doivent maintenant adapter l’organisation du travail aux nouvelles réalités familiales, afin de demeurer concurrentielles dans le marché de l’emploi.

Enfin, le gouvernement du Québec a pris conscience de l’importance du phénomène et a entrepris certaines mesures. La plus marquante consiste à offrir aux organisations un soutien financier (pouvant atteindre 10 000$ par entreprise) afin d’améliorer la qualité de vie des employés sans mettre de côté les besoins de l’entreprise.


Rémi Lachance, MBA, CRHA

Références :
• 
http://www.mfa.gouv.qc.ca
• 
www.travail.gc.ca
• Synthèse du forum sur la conciliation du travail avec la famille,
http://www.travail.gouv.qc.ca
• 
www.famillesdaujourdhui.com
• 
http://www.travail.gouv.qc.ca/actualite/conciliation_travail_famille/recueilcasvecus.pdf
• Examen des coûts et des avantages des pratiques de conciliation travail-vie, 2009,  http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/375-ConciliationTravail-Famille.pdf
• Statistiques Canada

 

Nom : 
Organisation : 

Pour des raisons de sécurité, veuillez saisir les caractères suivants,
dans la case plus bas.

Refresh
Vote pour le CA 2017-2019

Calendrier <br /> des activités

Devenir membre<br />de la JCCQ

Répertoire des membres

Abonnez-vous à l'infolettre

Recherche d'articles


Partenaires :