Jeune Chambre de commerce de Québec

COMMUNIQUÉ - Budget du Québec 2017-2018 : actions ciblées et mesures tournées vers l’avenir

Communiqué de presse

Budget du Québec 2017-2018 : actions ciblées et mesures tournées vers l’avenir

Québec, le 28 mars 2017 – La coalition formée du Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec (RJCCQ), la Jeune Chambre de commerce de Montréal (JCCM) et la Jeune Chambre de commerce de Québec (JCCQ) accueille avec enthousiasme un budget remettant à l’avant-plan des enjeux prioritaires pour la relève d’affaires. De plus, ce budget équilibré pour une troisième année consécutive se veut inclusif des réalités immigrantes, géographiques et générationnelles.

Des mesures pour l’entrepreneuriat sous le signe de la variété

Démarrage et croissance d’entreprise : des actions porteuses

Le Budget du Québec 2017-2018 annonce d’importants montants, dont 337 M$, visant le maintien et la consolidation des entreprises au Québec. La part du lion de cet investissement chiffre l’impact financier de la mesure annoncée par le gouvernement il y a quelques semaines visant à rétablir l’égalité du traitement fiscal dans la transmission d’entreprise. Précisons que jusqu’à tout récemment, il était plus fiscalement avantageux pour un contribuable de transférer son entreprise à un tiers plutôt qu’à un parent. Cette inégalité, longuement décriée par les organisations représentant la relève d’affaires est maintenant chose du passé pour l’ensemble des entreprises.

10 M$ supplémentaires ont également été annoncés pour faciliter des projets de reprises collectives d’entreprises. Cette mesure doit permettre à des employés regroupés en coopérative de racheter des entreprises sans relève. Mentionnons également une déduction pour amortissement additionnelle de 35% sur le matériel informatique et le matériel de fabrication et transformation afin d’encourager le virage numérique des entreprises.

Les investissements dans les fonds de pré-amorçage et d’amorçage d’entreprises en capital de risque sont également nombreux. Recensons notamment la capitalisation accordée à RV Orbit Montréal ou encore au Fonds InnovExport. Finalement, 3,5 M$ sont attribués à l’élargissement du réseau des fonds locaux de solidarité dans les 35 MRC non-couvertes de la province. Ces fonds permettent d’obtenir du financement sous forme de prêts et de prêts participatifs pour démarrer ou créer une entreprise, appuyer des projets d’exportation, soutenir la croissance, ou améliorer la productivité et moderniser les entreprises.

Valorisation de l’entrepreneuriat immigrant

La coalition salue l’appui du gouvernement à deux pôles primordiaux de l’essor économique : soit la valorisation de l’entrepreneuriat immigrant et la dynamisation des régions.

À cet effet, Monsef Derraji, PDG du RJCCQ, se réjouit de l’attention portée à un projet central de son organisation : « C’est un honneur de constater que le gouvernement appuiera un projet porté par le RJCCQ et visant à permettre la mise en place de missions commerciales en région pour les entrepreneurs immigrants. Nous sommes confiants que cette mesure incitera les jeunes entrepreneurs immigrants à voir au-delà de la métropole, et à réaliser l’ampleur des opportunités d’affaires que peuvent offrir nos régions

Notons que cette mesure s’ajoute aux 179 M$ prévus pour soutenir l’intégration des personnes immigrantes sur le marché du travail en promouvant l’acquisition d’expériences de travail au Québec des candidats étrangers, en mettant en oeuvre une stratégie d’attraction des étudiants internationaux, en offrant un meilleur accès à la francisation pour les personnes immigrantes et en favorisant la reconnaissance des acquis et des compétences de la force de travail immigrante.

Un appui au développement économique pour l’ensemble du territoire

Afin que les investissements voués à la recherche profitent à l’économie québécoise, 60 M$ seront employés à accélérer le transfert et la commercialisation des innovations. La coalition souligne le support ainsi apporté aux entreprises dans leurs différentes phases : de la recherche jusqu’à la mise en marché.

Le gouvernement concrétise son intention d’investir dans le développement économique de l’ensemble des régions du Québec, notamment par la création du Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR). Ce nouveau programme permettra aux régions de jouir d’un comité de sélection personnalisé qui déterminera les priorités de développement propres à leur territoire respectif.

Le Budget traduit la volonté du gouvernement d’assurer la rétention de l’expertise déjà en place dans le domaine de l’intelligence artificielle et de demeurer un pôle d’attraction pour les entreprises technologiques. Ce faisant, il accorde 100 M$ pour la création d’une super-grappe en intelligence artificielle formée des principaux acteurs du domaine, laquelle sera localisée à Montréal ce qui réjouit la JCCM : « Le projet de faire de Montréal un pôle d’excellence de calibre international en intelligence artificielle reconnaît les capacités d’innovation de la métropole. La JCCM est également contente de la reconnaissance du statut de métropole de Montréal, mesure qui s’accompagne d’un soutien financier additionnel de 150 M$ pour son développement économique. Quant à l’importance de l’entrepreneuriat, la reconnaissance du travail de partenaires d’incubation et d’accompagnement d’entreprises montréalaises mérite mention. Nous ne soulignerons jamais assez l’importance de former la prochaine génération d’entrepreneurs pour assurer la prospérité! Finalement, je souligne aussi l’engagement du gouvernement de financer le REM et le prolongement de la ligne bleue », a déclaré Nicolas Duvernois, président de la JCCM.

La JCCQ se réjouit également des mesures prisent par le gouvernement du Québec pour améliorer l’offre de transport dans la Capitale-Nationale, notamment par son appui au projet de service rapide par bus (SRB) Québec-Lévis et la mise à l’étude, dans le cadre du PQI 2017-2027, de l’implantation d’un

nouveau lien entre Québec et Lévis : « Rappelons qu’une étude dévoilée par la JCCQ en 2016 révélait que l’amélioration du transport est une priorité pour la relève d’affaires de la grande région de Québec », affirme Justine Audy, présidente.

« La JCCQ est aussi heureuse de constater que le Budget prévoit des sommes additionnelles de 62 M$ pour Québec, faisant suite à la reconnaissance du statut de Capitale-Nationale. Cet investissement permettra à Québec de favoriser son développement économique et accroitre son rayonnement ».

Miser sur la formation pour assurer le succès de demain

Le gouvernement reconnait dans ce Budget l’importance d’assurer la formation d’une main-d’oeuvre qualifiée pour demeurer compétitif dans une économie globalisée. Cette reconnaissance se matérialise par l’octroi d’une enveloppe de 290 M$ afin d’appuyer la formation continue et le développement des compétences des travailleurs, d’aider les entreprises dans la gestion de leur main-d’oeuvre et de soutenir l’intégration des personnes immigrantes sur le marché du travail.

Ce n’est pas d’hier que la coalition affirme que la sensibilisation à l’entrepreneuriat dès l’école primaire et secondaire est un vecteur important pour accroître le goût et les compétences nécessaires à la réussite entrepreneuriale. Elle se réjouit de la mise en place d’un programme d’expérimentation de l’entrepreneuriat en milieu scolaire, et de l’enveloppe de 10 M$ sur cinq ans qui l’accompagne.

Le Budget prévoit également une somme de 2,7 M$ pour l’École des entrepreneurs afin qu’elle puisse établir quatre nouvelles écoles dans différentes régions du Québec.

Le gouvernement reconnaît de plus l’importance pour le Québec de se doter de compétences et de moyens nécessaires pour créer une culture scientifique qui favorise la pensée créative et la valorisation des connaissances dès le plus jeune âge par l’allocation de 60 M$ à des initiatives visant le développement des compétences, le soutien de la relève et l’enrichissement de la culture scientifique et d’innovation.

Un budget responsable salué par la relève d’affaires

Monsef Derraji résume ainsi le sentiment partagé de la coalition : « Somme toute, nous sommes satisfaits d’un budget responsable qui accorde une juste place à la relève d’affaires. L’équité intergénérationnelle est un travail de longue haleine qui doit continuer de guider les décisions gouvernementales. Pensons à ce titre au Fonds des générations, qui a maintenant 10 ans et grâce auquel les Québécois bénéficient aujourd’hui d’une saine gestion de la dette publique. C’est une condition essentielle pour une stabilité économique nécessaire à l’attrait d’investissements et à la création d’emplois. »

À propos du RJCCQ :

Depuis maintenant 25 ans, le Regroupement des jeunes chambres de commerce (RJCCQ) soutient un réseau de 40 jeunes chambres de commerce et d’ailes jeunesse à travers le Québec, représentant plus de 10 000 jeunes professionnels, cadres, travailleurs autonomes et entrepreneurs âgés de 18 à 40 ans. gp.rjccq.com, www.rjccq.com, Facebook

À propos de la JCCM

La Jeune Chambre de commerce de Montréal (JCCM) a comme mission de « Développer, représenter et faire rayonner la relève d’affaires » et est un regroupement de cadres, professionnels, entrepreneurs et travailleurs autonomes âgés de 18 à 40 ans. Fondée en 1931, elle compte aujourd’hui près de 1 600 membres, dont une centaine de bénévoles, ce qui fait d’elle la plus grande jeune chambre au monde. Grâce à une panoplie d’événements organisés chaque année, la JCCM est un lieu incontournable pour le développement de la jeunesse à Montréal. De plus, la JCCM compte sur l’appui de quatre Grands partenaires qui ont à coeur la relève, soit Bell, Gaz Métro, BMO Banque de Montréal et la Ville de Montréal.

À propos de la JCCQ

La Jeune chambre de commerce de Québec regroupe près de 600 membres animés d’une vision d’avenir, et surtout, de la volonté de bâtir, maintenant, le Québec de demain. Elle offre aux jeunes gens d’affaires des outils et des opportunités pour s’épanouir et se développer, contribuant ainsi au rayonnement et à l’enrichissement de la région. Se faisant la voix de la relève, elle entend travailler positivement et conjointement au maintien d’un climat favorable aux affaires dans la région.

 

-30-

Renseignements :

Josiane Marmet

Cell. : 418 254-1160

jmarmet@tactconseil.ca

Calendrier <br /> des activités

Devenir membre<br />de la JCCQ

Répertoire des membres

Abonnez-vous à l'infolettre

Recherche d'articles


Partenaires :