La JCCQ

Membre en vedette

Josée Masson

Fondatrice et Présidente-directrice Générale
Deuil-Jeunesse

Quel est ton parcours ?

Je suis tout d’abord une travailleuse sociale qui a travaillé dans le réseau public (CLSC) auprès des jeunes et des familles pendant 13 ans. C’est à travers ce travail et grâce à mes collègues et supérieurs qui m’ont fait confiance que j’ai commencé à développer une expertise d’accompagnement et d’intervention auprès des jeunes qui vivent la mort d’un proche. J’ai quitté le CLSC pour créer Deuil-Jeunesse, qui, au départ, était moi comme travailleuse autonome. Ce sont greffé à moi, au fil des ans, des intervenants et en 2008 j’ai enregistré le nom Deuil-Jeunesse, à cette époque, l’organisme était une entreprise privée. En 2012 , Deuil-Jeunesse est devenu un OBNL, en 2015 un organisme de bienfaisance. J’ai écrit deux livres sur le sujets. Au fil des années, je suis passée de clinicienne, formatrice, auteure, conférencière… à tout ça en ajoutant le rôle de directrice générale. J’ai rencontré des milliers de jeunes vivant des drames de deuils et de pertes, des milliers de gens qui désirent mieux accompagner les jeunes qui les entourent. J’ai participé à des centaines d’entrevues ou de reportages médiatiques. Je suis devenue en 2010 Ambassadrice de la Corporation des thanatologues du Québec. J’ai remporté plusieurs prix et reconnaissances comme la JPA de l’année en 2012. J’ai un parcours très atypique des travailleurs sociaux que je côtoie. On me dit souvent que je suis une “défricheuse” moi je me décris comme étant “passionnée”.

En quoi consiste ton travail ?

Chaque jour est un jour qui ne ressemble en rien à la veille. Je porte de nombreux chapeaux. Je suis à la maison Deuil-Jeunesse pour faire mes tâches administratives et de gestionnaire d’une équipe de 40 travailleurs, à l’extérieur pour donner des formations ou des conférences, je suis dans les médias lorsqu’il arrive un drame. Mon travail est extrêmement diversifié mais mon fil conducteur est le respect de la mission de Deuil-Jeunesse, la continuité des services professionnels, la recherche de possibilités pour assurer sa notoriété et sa pérennité.

Quelles sont tes aspirations personnelles et professionnelles ?

J’aspire à toujours continuer à apprendre de l’autre… Je n’ai jamais eu la prétention de tout connaître de l’expertise que j’ai développé et je veux toujours continuer dans cette pensée car chaque être humain est l’expert de ses besoins et de son vécu. Donc, j’aspire à toujours mieux aller à la rencontre de l’autre et à développer des services toujours plus près des besoins des
jeunes et leurs familles.

Quelles sont les valeurs qui te guident dans tes actions au quotidien ?

Ce qui me guide au quotidien c’est la confiance que doivent avoir les êtres humains, aussi petits soient-ils à aimer leur vie malgré les grandes épreuves. C’est la confiance que doivent avoir les adultes envers les enfants et c’est le respect que nous devons avoir à l’égard des gens dans leurs rythmes et leurs vécus. Depuis 23 ans, j’ai côtoyé les plus grandes épreuves et fatalités et je continue à croire à l’autodétermination des gens dans tous. J’y crois en lien avec la clientèle de Deuil-Jeunesse mais aussi auprès des gens qui travaillent à Deuil-Jeunesse. J’ai une rigueur professionnelle très élevée qui me guide continuellement.

Pourquoi es-tu membre de la Jeune chambre de commerce de Québec (JCCQ) ?

La première réponse spontanée est : parce que la JCCQ m’a tellement aidée… Gagner la JPA de l’année m’a prouvé que je pouvais être fière de ce que j’avais bâtie et que malgré le fait que je faisais partie de la catégorie OBNL j’étais aussi une entrepreneure. Je suis maintenant engagée comme Ambassadrice de la JCCQ et c’est une motivation pour y rester!

Quelle est ton activité préférée à la JCCQ ?

Le Gala JPA. Je dois avouer que j’ai un emploi du temps très très complexe, je ne participe pas autant que je l’aimerais aux
autres activités mais une chose que je sais par contre c’est que toutes celles auxquelles j’ai assisté ont toujours été riches en rencontres et en plaisir!

En dehors du travail, qu’est-ce qui t’anime et te passionne ?

Ma famille, la musique, les soirées entre amis… Les matchs de hockey de mon fils, les compétitions de danse de ma fille!!!!

Quelle est ta plus grande fierté ?
Mes enfants… Mes deux enfants Anthony et Camille mais aussi mon autre enfant : Deuil-Jeunesse.

Quel est ton repas préféré ?
Vraiment… les cuisses de grenouilles de ma mère mais aussi le Crabe des Neiges et les fruits de mer!!!

Quel métier souhaitais-tu exercer lorsque tu étais un enfant ?
CHANTEUSE!!!!!!!!

Nos partenaires

  • logo partenaire
  • logo partenaire
  • logo partenaire