Blogue

14 mai, 2019

Il y a un an…!

Voici, en quelques lignes, ce que j’ai vécu personnellement et professionnellement avec mon aventure de la BJE 2018.

Premièrement, je nous ramène dans le contexte du printemps dernier: En mars 2018, j’étais très épuisé, l’entreprise était en pleine croissance et j’étais rendu avec 11 employés à gérer et de plus en plus de clients et de demandes de toute sorte. Je croyais ne pas réussir et je me sentais sur le bord de « peter au frête », comme on dit.

Je me souviens le matin que j’ai reçu l’appel de Michèle (coordonnatrice aux événements à la JCCQ) qui m’annonçait ma nomination à la BJE. Ce matin-là, j’étais épuisé, j’étais dans mon véhicule et j’avais les larmes au yeux tellement j’étais fatigué mentalement.

Quand j’ai reçu l’appel, je venais de parler à ma conjointe en lui disant que je me demandais comment j’allais passer au travers de ma journée. Je reçois alors l’appel, j’étais en auto et je n’en revenais pas. J’ai alors rappelé ma conjointe pour lui annoncer la nouvelle et j’ai fondu en larmes. J’étais heureux et fatigué en même temps, je me questionnais pour le futur car je voulais tout laisser tomber en même temps.

Je me suis alors dis : « voici la tape dans le dos qui me pousse à continuer mes efforts».

J’ai ensuite vécu l’aventure, cela à été une très belle aventure enrichissante avec de belles rencontres. Une grande source de motivation!

Lors de la soirée, je ne m’attendais à rien puisque je me sentais déjà gagnant. La nomination m’avait fait prendre conscience que je devais continuer mes efforts et c’était ce que j’avais besoin à ce moment-là.

Mais contre toute attente j’ai reçu le prix coup de cœur et sincèrement j’étais très heureux de recevoir ce prix, car c’est précieusement ce qui me définit, un gars de cœur avant tout.

La BJE sert à mettre les entreprises de l’avant oui, mais pour moi cette soirée a été un baume sur le cœur. J’ai alors pris la décision de toujours voir le positif et de faire les démarches pour continuer de bien m’entourer et de prendre les moyens pour arriver à mes fins.

Par la suite, j’ai fait des démarches pour me trouver une adjointe et un superviseur. Desjardins m’a aussi remarqué lors de la soirée et ils m’ont aidé avec mon financement.

1 an après, nous sommes passés de 11 a 18 employés avec une adjointe à temps plein et 2 superviseurs. Les ventes ont augmenté aussi et j’ai pu réussir à prendre un peu plus de temps pour moi, pour ma tête et ma santé.

En conclusion, la BJE 2018 aura été, dans mon cas, le début d’un nouveau moi, d’une nouvelle façon de penser. En effet, je ne me sentais plus comme un imposteur, mais comme un entrepreneur en évolution, en développement. De recevoir le prix coup de cœur m’a aidé à propulser mon entreprise. Et cela continue.

Je me suis inscrit cette année à l’école d’entrepreneurship de Beauce afin de continuer mon perfectionnement en temps que leader et de mieux comprendre les nouvelles tendances dans le monde des affaires et dans la gestion.

Je remercie la Jeune Chambre de commerce pour cette nomination et pour l’accompagnement que j’ai reçu de leur part.

Merci infiniment! Je suis heureux maintenant quand je peux aussi redonner, dans la mesure du possible.

Michaël Pelletier

 

Nos partenaires

  • logo partenaire
  • logo partenaire
  • logo partenaire